Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de montbard.avenir
  • Le blog de montbard.avenir
  • : Site non officiel. Blog citoyen de l'association Montbard Avenir. Soutien à Laurence Porte.
  • Contact
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:53

La preuve par l'exemple:

 

 

Hommage bâclé du Maire aux soldats morts pour la France et au drapeau:

 

Dans le Bien public de ce jour, un article intitulé "entretenir le souvenir" en référence à la cérémonie d'hommage aux soldats morts, le 1er novembre, à Montbard.

 

Regardez la photographie illustrant cet article sur le site du Bien public en cliquant sur ce lien:

 

Pour la décrire en quelques mots:

 

"Cimetière du Parc, un jeune sapeur pompier dépose une gerbe au pied du mât en haut duquel est hissé le drapeau tricolore, il est alors guidé par le président de l'association du Souvenir français. Derrière lui, la maire de la ville, l'air compassé."

 

Une image est la réduction d'un discours, l'image est choix:

 

Ici, l'image est humainement attendrissante.

 

L'image produit du mythe et s'inscrit ici dans la geste patriotique.

 

Tous les témoins réels  de la cérémonie ont-ils vécu la même chose que  le présupposé virtuel produit par l'image, publiée dans le journal, sur les lecteurs?

 

Les personnalités présentes ont vu flotter le drapeau tricolore....mais un drapeau effiloché comme l'a fait remarquer l'une d'elles. Le drapeau est le symbole de la patrie et l'emblème de l'honneur.

Où est la dignité lorsque notre drapeau est une guenille?

 

Nous étions le 1er novembre, jour où les chrysantèmes ornent les tombes. Cette pratique s'est répandue en France et en Belgique depuis l'armistice de la Première Guerre mondiale, période à laquelle les chrysanthèmes fleurissaient les tombes des soldats tombés au combat. 

 

Habituellement, nos soldats du carré militaire ont droit à un chrysantème déposé par les soins de la Ville.

Cette année: RIEN, aucun fleurissement, des haies vives non taillées, une impression de désordre ...

Dernièrement, la  maire de Montbard faisait pourtant acheter des plantes en urgence chez un horticulteur avant le passage du jury des villes et villages fleuris... mais pour les soldats morts, à quoi bon? Les morts ne votent pas (enfin... en principe).

 

Est-ce ainsi que l'on rend hommage à ces hommes qui ont payé de leur vie la défense de notre patrie, de notre liberté?

 

Hommage pitoyable à Junot , général d'Empire, duc d'Abrantès:

 

De même les cérémonies de juillet à Montbard à la mémoire de Junot furent pitoyables comme le résume malheureusement si bien  la gerbe à "3 francs 6 sous" déposée par la ville (à gauche sur la photographie).

 

Photo0642-copie-1.jpg

 

Un non-évènement sans aucune communication, moins de 10 Montbardois présents ...même au coeur de l'été, cela fait quand même beaucoup d'absents dont la maire. Même le sous-préfet n'était pas là mais c'est normal, la municipalité avait tout simplement oublié de l'inviter! 

 

 

Si la maire avait eu connaissance du discours d'hommage à la gloire de Junot prononcé  par Edmé PIOT,  célèbre montbardois devenu sénateur affilié à gauche, elle aurait certainement été beaucoup plus sensible à l'évènement...


Pour  résumer la situation: "c'est la profonde ignorance qui inspire le ton dogmatique".  (Vous aurez reconnu derrière cette citation  un écrivain au patronyme de circonstance en ces temps de Toussaint, La Bruyère!)

 

Hommage à côté de la plaque lors de la Journée Défense Citoyenneté:

 

Par ailleurs, une Journée Défense et Citoyenneté était organisée par le SDIS 21 et le minsitère de la Défense  au centre de secours de Montbard le 4 octobre dernier..... aucun élu n'était présent à l'exception de la maire. Etonnant car l'un d'eux, Jean-Paul Dreyer est le correspondant Défense élu au sein du Conseil municipal (délibération d'avril 2008). Il n'était  même pas au courant de l'organisation de cette journée alors que cela relève de ses missions premières. C'est pourtant un bon petit soldat que monsieur Dreyer, sincère, dévoué  et surtout corvéable lorsque cela arrange le pouvoir.

 

Si Laurence Porte était présente lors de cette journée Defense Citoyenneté, c'est uniquement à l'invitation express du Directeur du Centre du service national de Dijon puisqu'elle est engagée depuis plusieurs années sur cette thématique dans le cadre de ses activités professionnelles.

 

Le comble, dans un discours brièvement expédié, Christelle Silvestre exhorte les jeunes à l'indignation en évoquant la figure de Stéphane Hessel ... devant les militaires quelque peu médusés!

 

Indignons nous, en effet, du dévoiement des symboles par la maire de Montbard.

 

Dans quelques jours auront lieu  les cérémonies du 11 novembre pour lesquelles il faut espérer un dernier sursaut patriotique du Maire... 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans Humeur
commenter cet article

commentaires