Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de montbard.avenir
  • Le blog de montbard.avenir
  • : Site non officiel. Blog citoyen de l'association Montbard Avenir. Soutien à Laurence Porte.
  • Contact
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 10:22

Retrouvez en avant-première sa tribune politique à paraître dans le prochain et dernier magazine municipal de la mandature.

 

107 portrait Laurence Aout 2013

 

"Chères Montbardoises, chers Montbardois,

 

A la lecture de ce magazine ou d'autres brochures de propagande, vous êtes-vous déjà demandé si les belles images correspondaient réellement à notre ville au quotidien?

 

Face à la consternation de beaucoup d'entre nous quant au fleurissement de l'été dernier, on nous y explique que nous n'avons rien compris au thème "des faussaires". Souvenez-vous aussi de  la Boucherie humaine » exposée dans la rue principale : était-ce le point de départ de la revitalisation du centre-ville? Il suffit de se promener en ville le week-end pour s'en convaincre.


On vous martèle que vos impôts locaux n'ont pas augmenté après le matraquage fiscal du début de mandat mais est-ce bien ce qui apparaît dans la case en bas à droite de votre avis d'imposition?

 

Chacun d'entre vous peut légitimement revendiquer son droit d'inventaire de ces 6 années de la gestion municipale par une équipe ne pouvant plus invoquer «l'héritage ». L’honnêteté intellectuelle est de reconnaître tous les projets qui étaient déjà « dans les tuyaux » avant 2008 (Cités Fays, nouvelle gendarmerie, services techniques, restauration du Jacquemart...), d'expliquer les revirements comme sur la gestion privée du centre nautique et de ne pas s'approprierdes projets portés par d'autres structures, des projets privés en particulier comme le centre commercial.

 

Depuis 2008, j'ai défendu, entre autres, les propositions suivantes au conseil municipal:

 

Que le maire se demande au bout de six ans comment faire de Montbard « une ville TGV » est inquiétant! J'étais aux côtés de François Sauvadet qui a mobilisé les forces vives du territoire pour défendre la desserte de la gare TGV de Montbard.

 

 

 

18 Fran-ois Sauvadet Le PDG des Usines MV Laurence

 

Bruno Saintes, président de la Metal'Valley, premier signataire de la pétition en faveur de la desserte TGV initiée par François Sauvadet en janvier 2011.

 

 

C'est lui qui a entamé les démarches nécessaires à la création du tribunal d'instance et à la confirmation du maintien des urgences.

 


 

Regardons autour de nous : Venarey-Les-laumes, qui se transforme à grande vitesse, capte 80% des financements du Pôle d'Excellence Rurale. Montbard n'obtient quasiment rien pour financer la dernière folie du maire: un pôle des musiques actuelles dont le coût pharaonique s’élève à + de 800 000 €.


Et pendant ce temps, qui financera la réforme des rythmes scolaires ?

 

A votre service et à votre écoute,

 

Laurence Porte"

 

Vous pouvez me contacter par téléphone après 19h (n°fixe dans l'annuaire et n° de portable sur les documents de campagne)


tribune transmise au service communication le 31 janvier 2014.

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 16:50

Retrouvez en avant-première  la tribune des conseillers municipaux de Montbard Naturellement à paraître dans le prochain magazine municipal:

 

jacky

 Jacky Pitaud, président du comité de soutien de Laurence Porte - Liste Rassemblement Solidaire

 

Chers électeurs montbardois,

 

Nous tenons à vous remercier de nous avoir confié cette mission de conseillers municipaux et indirectement de vice-président de la communauté de communes ( pour Jacky PITAUD ). Ma collègue Louise TRONCON et moi-même avons choisi, après ce très difficile mandat à la ville de Montbard, de ne pas nous représenter. Louise TRONCON termine son deuxième mandat et je salue son engagement au service de la collectivité. En ce qui me concerne j'ai eu la chance de travailler dans des conditions agréables à la communauté de communes, ce qui m'a permis de mener à bien les missions qui m'ont été confiées, avec des partenaires respectueux et ouverts. Ceci dans un climat d' échange toujours possible et de grande sérénité.

 

Il n'en a pas toujours été de même au conseil municipal de Montbard où l'ambiance a été trop souvent tendue . Nous nous sommes trouvés face à une municipalité qui ne respecte pas les règles du jeu. Régulièrement, l'arbitraire, le sectarisme, la mise à l'écart, le « non » systématique, le refus d'appliquer les décisions de justice nous ont été imposés.

 

Comment peut-on imaginer qu'un maire puisse perdre trois de ses adjoints au cours d'un seul mandat, dont le premier adjoint deux mois avant les élections ? Ce dernier s'est expliqué par voie de presse auprès des Montbardois, exprimant enfin librement ses divergences profondes sur la manière de gouverner. Je cite : « La plupart de mes collègues (conseillers municipaux de la majorité) étaient contraints à l'obéissance et n'ont jamais, en six ans, donné leur avis, et ont fait adopter par leur silence et soumission bien des projets qui auraient mérité débats.... », Je vous laisse le soin d'imaginer le « laissé-pour-compte » des conseillers de l'opposition quand on peut supposer l'intolérance du maire, en interne, vis-à-vis de sa propre équipe.

 

 

Je me retire donc pour cela mais aussi pour des raisons de santé. Je soutiens sans réserve la nouvelle équipe 100 % montbardoise conduite par Laurence PORTE.

 

Vous l'aurez compris, nous faisons plus que siéger ensemble au sein de ce conseil municipal. Nous partageons des valeurs communes, une même vision pour Montbard et nous travaillons ensemble .

Maria MARCOS , Abdaka SIRAT et Jean-Pierre RIFLER seront à ses côtés pour défendre un projet de bon sens en adéquation avec vos préoccupations quotidiennes.

 

confdepressegroupe

au travail depuis de longs mois pour que vive Rassemblement Solidaire

 

Au -delà de nos choix de vie respectifs, nous poursuivrons nos efforts naturellement, ensemble pour MONTBARD .

 

 

Jacky PITAUD, Louise TRONCON

 

Maria MARCOS , Abdaka SIRAT et Jean-Pierre RIFLER

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 15:11

 

Le saviez-vous? C'est la loi democratie de proximité de 2002 qui octroie un droit d'expression écrite aux élus minoritaires sur les supports écrits de la Collectivité - les élus de la majorité s'y expriment également. Ainsi, par exemple, ce texte a été demandé par le service communication de la ville 8 jours avant sa transmission. Le texte a été transmis le 4 décembre 2013 pour une parution dans le magazine de decembre que vous devriez bientôt recevoir. C'est un exercice toujours difficile d'exprimer beaucoup en peu de lignes. Aussi, la conseillère municipale a fait le choix de consacrer cette dernière tribune de l'année au sujet des agents communaux. 

 

 

"Chères Montbardoises, chers Montbardois,

 

Les agents communaux sont au cœur du quotidien de Montbard. Aussi, je souhaite leur rendre un hommage particulier en leur dédiant cette tribune.

 

107 portrait Laurence Aout 2013

 

Les nouveaux services techniques ont été inaugurés et les agents prennent progressivement possession du lieu. Ce projet, dans la continuité de la précédente mandature, a fait l'objet de délibérations régulières au conseil municipal afin de doter les services d'un bâtiment fonctionnel et adapté aux besoins : espace d'accueil en rez-de-chaussée, des bureaux spacieux, une salle de convivialité, des vestiaires et sanitaires, des zones de stockage du matériel avec une prise en compte de l'ergonomie, des garages ....

Il s'agit d'un moyen d'amélioration des conditions de travail mais la plus belle des boîtes à outils ne peut se substituer à une politique avisée des ressources humaines.

 

L'année 2013 a en effet été marquée par l'expression d'un profond malaise dans les services municipaux, mouvement qui a été relayé par la presse régionale.

 

Le maire de Montbard critiquait l'augmentation du personnel de la ville et de la masse salariale. Quel choix a-t'-elle fait depuis son élection ?

 

La masse salariale est passée de 4 à 5 millions d'euros et le nombre d'emplois titulaires pourvus, de 125 en 2008 à 154 en 2012. A ce compte-là, on aurait pu espérer qu'elle soit au moins capable d'insuffler autre chose que de la grogne.

 

J'entends bien, parfois, les paroles négatives des uns et des autres parce que l'on voit plus facilement ce qui ne va pas plutôt que ce qui va. Les agents ont souvent bon dos alors que ce sont aux élus de fixer un cap. La direction des services veille ensuite aux modalités de mise en œuvre de ces orientations sans mélange des genres entre la fonction des uns et des autres.

 

Les compétences des agents communaux sont nombreuses et résolument utiles pour notre cité. Leur travail mérite d'être valorisé par une véritable considération et non au gré des circonstances... Nous en serons tous les bénéficiaires au cœur d'une ville que nous voulons vivante et attractive.

 

L'Amicale des Agents communaux vient de fêter ses 50 ans et accède ainsi au rang d' « institution ». Endeuillée par le décès de son président d'honneur, Gilbert Guidon, l'association saura continuer de défendre ses valeurs, l'esprit d'entraide et de solidarité.

 

Malgré des inquiétudes sur notre pouvoir d'achat et certains arbitrages que nous sommes amenés à faire pour les dépenses, décembre demeure néanmoins sous le signe de la fête et du partage. Nos pratiques d'achat se sont diversifiées. Nous allons parfois chercher très loin ce que nous pouvions trouver sur place. Alors, privilégions le Made in Montbard !

 

Je souhaite à chacun d'entre vous, ainsi qu'à tous ceux qui vous sont chers de bonnes fêtes de fin d'année.

 

Bien sincèrement,

 

Laurence PORTE.

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 10:41

Retrouvez en avant-première la tribune libre de Laurence Porte à paraître dans le "Reflets montbardois" du mois d'octobre:

 

 

  107--portrait-Laurence--Aout-2013.jpg

 

 

"Chères Montbardoises, chers Montbardois,

 

La promesse ? L’effort fiscal portera sur les plus riches.

 

Le constat ? L'étranglement fiscal des gens modestes, des retraités, des familles (suppression de la demi-part pour les veuves, de la réduction d'impôt pour les parents d'étudiants, baisse du quotient familial, réimposition des heures supplémentaires...).

Le redressement des comptes publics doit-il se faire dans l'injustice sociale ?

 

Qui va payer la réforme des rythmes scolaires alors que les dotations de l'Etat aux collectivités sont en baisse ?

Si une réforme peut être utile dans l'intérêt de l'enfant, cela ne peut se faire sans moyens humains et financiers. Entre les communes, on s'achemine vers l'injustice territoriale.

 

Depuis juin, j'alerte le conseil municipal sur la question de l'aide financière au transport scolaire des lycéens. Certes, le Conseil général de Côte d'Or est l'un des rares départements à maintenir la gratuité.

Mais les familles ont désormais à avancer les frais, avant remboursement, si c'est une ligne de bus SNCF. La Communauté de Communes de Châtillon a décidé de prendre en charge cette avance. En revanche, à Montbard, rien de concret n'était fait à la rentrée. Il relevait de la responsabilité du maire de défendre ce dossier auprès du président de la Communauté de Communes sans se défausser sur le Conseil général.

 

Tout est une question de réactivité et de volonté pour que Montbard ne soit pas à la traîne.


Un autre exemple significatif est celui de l'attractivité commerciale. Madame le maire avait méprisé ma proposition de lancer un FISAC en janvier 2009 et s'en vante à l'envi aujourd'hui. Mais le dossier a pris du retard à l'allumage.

 

Lors du prochain conseil municipal, nous aurons peut-être la nouvelle du maintien de la troisième fleur obtenue en 2007 après des années d'efforts.

 

Tout le monde a remarqué le surprenant «  fleurissement » de cet été. Persil, choux, carottes se disputaient la vedette dans les bacs, une touffe d'herbes folles en entrée de ville pour accueillir les visiteurs et ne parlons pas de l’état lamentable du parc Buffon ! 

 

Résultat : une ville triste.

 

Par la suite, les employés municipaux ont été mobilisés en catastrophe pour que notre cité soit présentable lors du passage du Jury des Villes et Villages fleuris. Que nos agents communaux en soient remerciés. Imaginez leur désarroi de repiquer en plein mois d'août des plantes achetées en urgence chez un horticulteur alors que nous possédons des serres municipales.

  Et tout cela non pas pour que vous, habitants, ayez de beaux espaces publics mais prioritairement pour le circuit du jury. Le comble est que, depuis, a été organisé un voyage d'études pour observer ailleurs ce qui se fait en matière de ville fleurie, aux frais du contribuable bien sûr.


Quel gâchis humain, technique et financier par manque de vision des élus en responsabilité !

 

Un bon point pour l'ouverture du local jeunes...retardée depuis 2008 ! Le satisfecit sera complet lorsque la Maison des Adolescents de Dijon aura une antenne à Montbard car cela fut un axe fort de mon programme lors des élections cantonales de 2011.


Autre sujet positif, la réhabilitation du dojo co-financée par une aide de l'Etat en 2011, le Conseil général et la ville.

 

Bien sincèrement,

 

Laurence PORTE".

 

(tribune transmise aux services le 30 septembre 2013).

 

 

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 17:31

Extrait de la prochaine tribune politique du groupe d'opposition municipale présidé par Jacky Pitaud, conseiller municipal et vice-président de la Communauté de Communes:

 

rideau.jpg

 

"Il est d'usage, dans ce qu'on appelle démocratie municipale, d'ouvrir la Commission proposant la programmation culturelle à tous les membres composant cette Commission (y compris les élus de la minorité). A Montbard cela paraît chose faite...

 

Le seul problème réside dans le fait que tous les choix et orientations sont décidés en amont, en dehors de cette Commission, dont acte. Nous sommes en permanence mis devant un programme préparé par les Services et les Elus de la majorité... 

 

Certes, ce programme est en général copieux mais trop souvent peu suivi par les Montbardois. Que faut-il en penser ? Une remise en cause doit être envisagée.

 

Les choix culturels sont-ils faits pour nos concitoyens ou pour une auto-satisfaction des décideurs ?

 

Certains organismes ou associations offrent des spectacle permettent de remplir l'Espace Paul Eluard alors que les manifestations organisées par la Ville sont souvent des flops avec moins de 20 spectateurs payants...

 

Le choix, les budgets, les thèmes, la communication, la fréquence sont autant de facteurs de réussite ou d'échec que la Ville de Montbard devrait s'attacher à maîtriser.

 

Nous nous permettons de demander régulièrement, pour chaque spectacle ou animation, un bilan financier, avec les recettes, mais les réponses restent souvent vagues...

 

Et, si nous émettons une critique, cela déclenche l'ire de certain(s) !".

 

à relire:

 

Tribune politique de Laurence Porte en avant-première


Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 06:19

Retrouvez en avant-première la tribune de notre élue à paraître dans le magazine municipal de juin . Le + du web: les hyperliens à consulter.


"Chères Montbardoises, chers Montbardois,

 

Malgré les problèmes de réception de la TNT dont pâtissent toujours beaucoup de foyers montbardois, certaines informations sont-elles quand même parvenues à Madame le Maire ?


Récession économique de la France, explosion du chômage, recul historique du pouvoir d'achat, navrant climat d'affaires, violences urbaines... Mais à Montbard, comme le chantait Ray Ventura, « tout va très bien Madame la Marquise ».


 

politiquepaillettes.jpgarrivée du Maire pour le prix des Faussaires d'Or

 

Madame le Maire n'a pas boudé son plaisir lors du Festival de Curiosités dédié aux Faussaires. Entre parodie en grand Tralala du faux-festival de Cannes avec (vraie) Porsche et tapis rouge, bal costumé... l'ambiance est aux paillettes ! Est-ce vraiment ce qu'attendent les Montbardois ?


La Palme du Flop revient malheureusement au divertissement le plus populaire mais le seul payant du festival : le gala de catch. Madame le Maire se déclare satisfaite : “Si je repasse, on va s'éclater ; sinon on rigolera quand même » (article du Bien public du 22 mai 2013*).

 

Avec l'argent des contribuables, c'est facile!


 

Sur le ring du combat économique , le Président de la République démolit des promesses de campagne : renoncement à la limitation des salaires des grands patrons du CAC 40, éloge du modèle allemand du marché du travail, pistes du chantier de la réforme des retraites avec désindexation des pensions, allongement de la durée de cotisation, négociation à venir sur les règles d'indemnisation des droits au chômage ...etc. Il y a de quoi mettre K.O ses électeurs!

 

Passer sous une échelle ou croiser un chat noir à la sortie d'un village est un mauvais présage selon de vieux dictons populaires. En 2013, nous dirions que voir Arnaud Montebourg pousser les portes d'une entreprise est annonciateur de catastrophes pour celle-ci. La réalité de l'action du ministre du "redressement productif" est que, malgré ses gesticulations, la désindustrialisation s'accélère fortement en France comme nous le montrent les exemples de Florange, de Pétroplus, de PSA ou encore de Goodyear. Face à ce constat, nous pouvions donc nous inquiéter de sa visite sur le site de Valinox. Depuis le début de la mandature, nous avons sans cesse alerté la municipalité sur la nécessité d'un soutien fort à la filière nucléaire, toujours refusé jusqu'à ce jour. Les récentes tendances au sujet de la situation de l'emploi local nous invitent pourtant à la prudence. Espérons donc seulement que la venue du ministre soit l'exception qui confirme la règle sur le devenir de notre tissu industriel local.


Sur le seuil de l'été, il est à souhaiter la réussite des prochaines manifestations culturelles. Entre autres, le Festival de Jazz et également les célébrations du bicentenaire de la mort du Général Junot, duc d'Abrantès. Figure locale emportée par la folie, bonapartiste de la première heure, acteur d'une Europe impériale conquise par le feu et le sang... Brrr ! En 2013, préparons nous à fêter « l'Empire ».

 

Bien sincèrement,

 

Laurence PORTE

 

Si vous souhaitez me rencontrer sur un sujet municipal, contactez-moi par téléphone (via l'annuaire après 19h) pour un rendez-vous."

 

Tribune envoyée au service communication à la date butoir du 31 mai 2013.

* article du B.P. consultable sur papier et non accessible sur le web

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 20:25

Retrouvez la  tribune à paraître dans le prochain magazine municipal (texte transmis aux services le 29 mars 2013): 

 

26 Portrait Laurence Porte le 22 ao-t 2012

 

 

Chères Montbardoises, chers Montbardois

 

Beaucoup de communication est entreprise par Madame le Maire, conseillée par une agence spécialisée, pour présenter son bilan sous son meilleur jour. Mais un catalogue, aussi beau soit-il, peut-il véritablement changer votre avis forgé par votre expérience quotidienne avec ses points positifs et négatifs?

 

Quelques exemples de ce que vous ne lirez pas sur ce type de support, et pour cause : 

 

La gestion dite maîtrisée est en réalité une gestion par l'impôt. Le matraquage fiscal du début de mandat était un choix politique du maire. Les impôts augmentent mécaniquement à cause des bases fiscales (taux fixé par l'État chaque année). Cet effet base est démultiplié par l'effet, très salé, des taux de départ. Pour les Montbardois, c'est la double peine car malgré la très forte augmentation des impôts, la dette demeure élevée.

 

Et autant ne pas se voiler la face, ce n'est pas du côté de l’État qu'il faut attendre un quelconque soutien malgré la baisse historique du pouvoir d'achat des Français. Le Président de la République a enterré une promesse de campagne : le maintien du niveau des dotations aux collectivités. La réalité est autre : les dotations baissent et de nouvelles charges financières sont imposées aux villes sans compensation, ni cap clairement défini. Le meilleur exemple est celui de la réforme des rythmes scolaires menée sans concertation: qui va payer?

 

Du côté des économies, le maire déclare que l'augmentation de la masse salariale du personnel de la Ville est aussi un choix politique. Les charges de personnel étaient de plus de 4 millions d'euros en 2008 et sont aujourd'hui à plus de 5 millions d'Euros. Cela est dû pour partie au choix politique du maire de multiplier les postes de responsables. Cela permet-il une action plus efficace ? Les personnels sont-ils reconnus dans leurs compétences ?

Le Bien-être au travail ne se décrète pas, il se met en œuvre avec l'aide de tous les partenaires, en particulier de la médecine du travail.

 

Concernant la vie associative, une richesse humaine de notre cité, j'ai proposé qu'une réflexion soit menée concernant les Jeunes Sapeurs-Pompiers volontaires car leur subvention annuelle passe de 834 euros à 250 euros. C'est un calcul automatique qui ne permet pas l'équité. C'est une association certes sportive mais avant tout citoyenne dans ses missions : initier les garçons et les filles aux techniques propres aux sapeurs-pompiers afin de susciter des vocations. C'est aussi un état d'esprit à encourager dans notre société en mal de repères.

 

Le règlement du conseil n'autorise pas les conseillers municipaux de l'opposition à recevoir du public en mairie mais si vous souhaitez me rencontrer sur un sujet municipal, vous pouvez me contacter sur mon fixe (dans l'annuaire) , après 19h, pour un rendez-vous.

 

Bien sincèrement,

 

Laurence PORTE

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 18:12

 

Retrouvez la tribune politique de notre élue à paraître dans le prochain numéro du magazine municipal:

 

26 Portrait Laurence Porte le 22 ao-t 2012

 

Chères Montbardoises, Chers Montbardois,

 

Une fois de plus, Montbard s'affirme comme « ville du nucléaire » avec la récente tenue du comité stratégique et l'annonce de nouveaux marchés internationaux pour le leader mondial des tubes sans soudure.


«Une filière d'avenir» comme l'avait défendu Nicolas Sarkozy devant les ouvriers de Valinox en septembre 2010, avec alors prise de participation protectrice de l'État au capital de Vallourec pour contrer tout risque d'O.P.A.
Le gouvernement de François Hollande se rend enfin compte de la réalité économique et stratégique du secteur. C'est un changement responsable mais parfaitement opportuniste.


Son ministre Arnaud Montebourg a enterré ses convictions sur la démondialisation et fait du Sarkozy dans le texte en parlant lui aussi de « filière d'avenir ». Une vraie « provocation » selon les Verts qui aujourd'hui cautionnent...


Comment les citoyens peuvent-ils s'y retrouver devant tant de revirements?

 

La conception d'une « filière d'avenir » pour le gouvernement est adossée à celle du démantèlement de centrales. Aujourd'hui est visée la centrale de Fessenheim malgré la mobilisation des employés et la position commune de l'intersyndicale CGT, FO, CFDT, CFTC et CFE-CGC dénonçant une décision politique, demain celles de Bugey (Ain), de Chooz (Ardennes), de Cattenom (Moselle) ? Est-ce cela « une filière d'avenir »? La déconstruction d'une installation nucléaire ne requiert que 10% environ des effectifs d'exploitation et les profils d'emplois sont complètement différents. En quoi est-ce que cela assurera l'emploi de demain à Montbard?.

 

L'Allemagne nous achète de l'électricité d'origine nucléaire, Pékin étouffe dans la pollution liée aux centrales au charbon et nos usines à Montbard devront investir afin d'augmenter leur puissance électrique pour faire face à leurs besoins.


Depuis des années, j'ai toujours affirmé une position claire en faveur du nucléaire et d'une diversification réaliste du bouquet énergétique. Mes propositions de soutien en conseil municipal ont toujours été rejetées avec véhémence.


Pour le Maire, ce n'était pas « un sujet montbardois ». Excusez du peu! Quelque chose me dit que, déjà candidate à sa succession, la venue de deux ministres socialistes lui auront fait changer d'avis et qu'elle s'associera désormais à ma position pour dire:

 

OUI, nous avons besoin d'un nucléaire MADE IN FRANCE, MADE IN MONTBARD pour la défense de l'emploi et de l'outil industriel.

 

Enfin, je voudrais terminer en vous informant que je suis à votre écoute si vous souhaitez me rencontrer sur un sujet municipal. Le règlement du conseil n'autorise pas les conseillers municipaux de l'opposition à recevoir du public en mairie mais vous pouvez me contacter via l'annuaire (après 19h) pour un rendez-vous.

 

Bien sincèrement,

 

Laurence Porte.

 

Tribune envoyée au service communication à la date butoir du 31 janvier 2013.

 

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 08:48

 

Retrouvez la tribune de Laurence Porte à paraître dans le prochain magazine municipal de décembre. Une tribune sur le thème de la future caserne des pompiers que nous sommes heureux de publier ce 1er décembre, jour de célébration de la Sainte Barbe ...

 

sept-a-nov-2012-602.JPG

 

Chères Montbardoises, chers Montbardois,

 

L'implantation du nouveau centre de secours des sapeurs-pompiers est le sujet majeur dont je souhaite vous entretenir.

 

Montbard a besoin d'un nouveau Centre de Secours Principal car l'actuelle caserne n'est plus aux normes. Avec Maria Marcos et Jean-Pierre Rifler, médecin-chef des urgences du CHI, nous avons fait le choix de nous abstenir sur la délibération prévoyant la modification du Plan local d'urbanisme pour une implantation de la nouvelle caserne à la périphérie de la ville: route de Châtillon à proximité de l'aire des gens du voyage.


Dans mon intervention en conseil municipal, j'ai souligné les deux contraintes majeures présentées par le choix de ce site:

 

- Un peu de bon sens: chacun peut se rendre compte que la pente, surtout en conditions hivernales, rendra impossible un départ des secours dans le délai réglementaire de 5 minutes.

- D'autre part, ce site constituera un handicap au recrutement de nouveaux sapeurs pompiers volontaires en éloignant davantage du vivier de recrutement potentiel des quartiers les plus éloignés et aussi des communes les plus proches. Une perspective inquiétante alors que les secours sur notre secteur sont uniquement assurés par des sapeurs-pompiers volontaires.

 

Il n'y a pas eu de concertation et madame le maire se défausse entièrement sur le Service Départemental d'Incendie et de Secours en déclarant: « je ne suis pas l'interlocutrice des pompiers montbardois. »

C'est faux. En France, la direction des opérations de secours repose dans le cas général, le plus fréquent, sur le maire au titre de ses pouvoirs de police (articles L. 2211-1 et L. 2212-2 du code général des collectivités territoriales). En cas de crise majeure, il est le premier maillon de la chaîne des secours avant de faire appel au représentant de l'État si la gravité de l'évènement le nécessite.

Le choix d'un autre site méritait d'être davantage défendu par la municipalité.

A Châtillon sur Seine, à Semur-en-Auxois, le centre de secours est en cœur de ville. Quant au besoin d'un terrain « d'au moins 8000 m2 » pour la caserne de Montbard, vous devez savoir à titre comparatif que le SDIS d'Auxerre (env.40 000 habitants) occupe une superficie bien inférieure tout en étant parfaitement fonctionnel tant pour le stockage, l'entretien, la manœuvre des véhicules, la formation des sapeurs-pompiers et les bâtiments administratifs.

 

On ne rappellera jamais assez que le dévouement et la disponibilité des sapeurs-pompiers sont au cœur de l'acte opérationnel, au quotidien, pour notre sécurité. Les sapeurs-pompiers montbardois doivent être écoutés et soutenus. Vous savez du reste leur réserver l'accueil chaleureux qu'ils méritent lors de la traditionnelle vente de leur calendrier.

En cette période de fêtes, je souhaite à chacun et à chacune de partager la joie de ces bonheurs simples et réconfortants pour éclairer notre vie quotidienne en particulier pour ceux qui connaissent des difficultés de toutes sortes.

Bien sincèrement,

Laurence PORTE

à relire:

POUR une nouvelle caserne des pompiers proche des habitants

Hommage aux sapeurs-pompiers morts en service

 

 

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 18:12

 

Retrouvez la tribune de Laurence Porte, conseillère municipale, à paraître dans le prochain numéro du magazine municipal d'octobre:

 

 

 

26 Portrait Laurence Porte le 22 ao-t 2012

 

 

 

 

Chères Montbardoises, chers Montbardois,

 

La rentrée est déjà derrière nous. Une nouvelle organisation familiale s'est mise en place, les plus jeunes ont repris le chemin de l'école ou du collège. Pour ces derniers, les incertitudes pesant sur le transport scolaire ont été levées avec la signature de la Convention avec le Conseil général qui continuera d'assurer ce service relevant de la compétence communale. Ce dispositif est financièrement très avantageux pour la Ville.

 

Sur le fil de la rentrée, le beau week-end de la foire régionale avait encore un goût estival. La nouvelle disposition et la gratuité ont été appréciées.

 

Cependant, il ne faut pas se voiler la face: la rentrée s'est déroulée dans un contexte morose. Au cœur de l'été, le pays a passé la barre des trois millions de chômeurs. Le temps des promesses est derrière nous. La réalité de la crise s'est imposée avec pour toute réponse une augmentation de la fiscalité pour le monde du travail notamment par la pénalisation des heures supplémentaires.

 

Heureusement, notre bassin d'emploi est relativement épargné. La force motrice demeure l'activité métallurgique et le nucléaire reste « une filière d'avenir ».

 

A Montbard, le dynamisme et la ténacité des investisseurs privés ont permis de faire sortir de terre le nouveau centre commercial La Côte. Le projet remonte à l'an 2000. Il a connu bien des vicissitudes et des oppositions. Ce centre commercial, créateur de nouveaux emplois, offrira plus de choix et un cadre modernisé aux consommateurs. Souhaitons lui un bel avenir. Tout doit cependant être fait pour maintenir la vie au centre-ville et lui donner le charme nécessaire à son attractivité.

 

Autre grande opportunité pour la diversification économique dont les médias nationaux ont beaucoup parlé: le Museoparc Alesia qui a franchi la barre des 120 000 visiteurs. Cet aménagement porté par le Conseil général a vocation à devenir un pôle structurant pour la Haute Côte d'Or, bénéfique pour sa notoriété, avec un impact positif pour l'économie locale. De part sa proximité, la ville de Montbard a tout intérêt à s'y associer le plus étroitement possible.

 

Ville sous-préfecture, Montbard dispose avec sa gare TGV d'un outil indispensable au développement touristique et économique du Châtillonnais et de l'Auxois-Morvan. Au printemps 2013, sa desserte sera confortée par un nouvel arrêt TGV. C'est une excellente nouvelle.

 

Enfin, de chaleureux souhaits de bienvenue à Monsieur le Sous-Préfet qui a récemment pris ses fonctions.

 

Bien sincèrement,

 

Laurence PORTE

 

Repost 0
Published by montbard.avenir - dans tribune politique
commenter cet article